Vendre
Acheter
  • Navigation:  
  • Retour | 
  • Accueil » 
en
haut

L'œuvre d'Hannah Arendt d'occasion

Née en 1906 dans une famille juive d'Hanovre, la penseuse Hannah Arendt a connu une période critique d'insécurité lors de l'accession d'Hitler au pouvoir en 1933. Arrêtée puis relâchée par la Gestapo en Allemagne, elle parvient à fuir en France où elle est de nouveau arrêtée. Elle se réfugie au Portugal et parvient à émigrer aux États-Unis où elle s'installe à New York et observe impuissante l'une des pages les plus sombres de l'Histoire. Le totalitarisme sera au cœur de sa pensée politique aujourd'hui étudiée dans le monde entier en sciences humaines.

Hannah Arendt
 % BONS PLANS % 
Neuf 11,40 €
9,48 €
Économisez
1,92 € (17%)
D'occasion - bon état
Neuf 9,00 €
5,02 €
Économisez
3,98 € (44%)
D'occasion - bon état
Neuf 8,80 €
7,80 €
Économisez
1,00 € (11%)
Très bon état - À offrir
Neuf 6,80 €
5,80 €
Économisez
1,00 € (15%)
Très bon état - À offrir
Neuf 8,80 €
7,36 €
Économisez
1,44 € (16%)
Très bon état - À offrir
Neuf 9,15 €
6,73 €
Économisez
2,42 € (26%)
Très bon état - À offrir
Neuf 16,99 €
6,84 €
Économisez
10,15 € (60%)
Très bon état - À offrir
 % BONS PLANS % 
Neuf 8,15 €
7,15 €
Économisez
1,00 € (12%)
D'occasion - bon état
Neuf 26,00 €
22,21 €
Économisez
3,79 € (15%)
Très bon état - À offrir
Neuf 20,00 €
16,87 €
Économisez
3,13 € (16%)
Très bon état - À offrir

La pensée éminemment politique d'Hannah Arendt

Philosophe allemande ? Pas tout à fait. Née en Allemagne, Hannah Arendt est naturalisée américaine au début des années 1950. Si elle a bien été formée à l'école de philosophie allemande auprès de Martin Heidegger, Edmund Husserl et Karl Jaspers, c'est en exil que s'est forgée sa pensée, loin de l'Allemagne nazie et des affres des barbaries totalitaires. Elle se définissait elle-même plus volontiers comme une théoricienne de la politique plus que comme une philosophe.

Dès ses premières années sur le sol américain, Hannah Arendt débute une carrière de professeure en théorie politique. Ce qui est à l'époque plutôt rare pour une femme ! Après la publication des Origines du totalitarisme, elle assure une série de conférences dans les plus prestigieuses universités telles Princeton, Berkeley ou Columbia. La reconnaissance s'opère en 1963, année où lui est confiée la chaire de science politique de l'université de Chicago. En 1967, elle obtient un poste de professeure à l'école de recherche sociale de New York, où elle officie jusqu'à sa disparition en 1975.

Quels sont les meilleurs livres d'Hannah Arendt ?

  • Hannah Arendt publie en 1951 Les origines du totalitarisme. Au long des trois volumes de l'ouvrage - L'antisémitisme, L'impérialisme, Le système totalitaire - traitant simultanément du nazisme et du stalinisme, la penseuse considère le système totalitaire comme un processus plus que comme un régime établi, dont la dynamique vise à déstructurer la réalité sociale pour acquérir une totale domination sans limites territoriales.
  • Travail, œuvre et action : telles sont les trois dimensions fondamentales étudiées par Hannah Arendt dans son ouvrage de 1958 sur la Condition de l’homme moderne. Dans cet ouvrage, elle s'attache à questionner la vita activa et la soif d'immortalité propre à la condition humaine, indépendamment de la vita contemplativa.
  • Hannah Arendt a été missionnée par le journal The New Yorker pour couvrir le procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem. Dans son compte rendu publié en 1963 sous le titre Eichmann à Jérusalem : rapport sur la banalité du mal, la journaliste expose également l'essence de sa pensée politique. Elle insiste sur la nécessité de la résistance et le péril du légalisme.
Nous utilisons des cookies afin de vous assurer une utilisation optimale de notre service. Plus d'informations dans notre déclaration de protection des données .
Newsletter 10% Réduction