La Disparition de Stéphanie Mailer

← Revenir à nos coups de ❤

Coup de ❤ : La Disparition de Stéphanie Mailer

Résumé

Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons est le théâtre d’un fait divers sanglant en juillet 1994 : quatre personnes sont froidement assassinées. Jesse Rosenberg et Derek Scott en charge de l’affaire arrêtent le meurtrier en octobre 1994 avec des preuves accablantes contre ce dernier.

Pourtant, 20 ans plus tard, une journaliste prénommée Stéphanie Mailer retrouve Jesse et lui affirme qu’il s’est trompé de coupable. Lorsque le policier cherche à la recontacter pour en apprendre plus sur ses affirmations, il découvre qu’elle a disparu.

Commence alors une enquête haletante à la recherche de la vérité sur le quadruple meurtre et sur la disparition de la journaliste.

photo du livre il est grand temps de rallumer les étoiles

Notre avis

Après avoir lu (et adoré) Le Livre des Baltimore et La Vérité sur l’affaire Harry Québert, le nouveau roman de Joël Dicker s’imposait à nous comme une évidence. Si le récit haletant et plein d’énigmes nous a rapidement captivés, l’arrivée régulière de nouveaux personnages a compliqué l’intrigue du roman. À tel point que nous avons eu parfois recours à la liste des personnages principaux présente en fin d’ouvrage. Les personnages burlesques et les situations comiques, caractéristiques de Dicker nous ont souvent fait rire, mais les digressions et analapses, elles aussi typiques de l’auteur, ont elles mis à mal notre persévérance et compliqué l’immersion dans une enquête pourtant bien ficelée.

L'auteur en quelques mots

Joël Dicker a la littérature dans le sang, fils d’un professeur de français et d’une libraire, il fonda La Gazette des Animaux alors qu’il n’a que 10 ans. La revue lui valu le Prix Cunéo pour la protection de la nature. Après avoir suivi le Cours Florent à Paris, il étudie le droit à Genève. Avec son premier roman, Les derniers jours de nos pères publié en 2010, il reçoit le Prix des écrivains genevois. Son second roman, “La Vérité sur l'affaire Harry Quebert”, a été récompensé du Prix de la Vocation de la Fondation Bleustein-Blanchet, du Grand Prix du roman de l’Académie française et du Prix Goncourt des lycéens et a par ailleurs été adapté en série télévisée.