Le tatoueur d'Auschwitz

← Revenir à nos coups de ❤

Coup de ❤ : Le tatoueur d'Auschwitz

Résumé

Seconde guerre mondiale : Lale, de son vrai nom Ludwig Eisenberg, est déporté au camp d’Auschwitz-Birkenau. Il y participe à la construction de nouveaux bâtiments, jusqu’à ce qu’il tombe malade. Laissé pour mort, il est secouru par Pepan prisonnier et tatoueur du camp. Il devient alors son assistant et tatoue de nombreux déportés, sans jamais les regarder, pour ne pas voir la souffrance dans leurs yeux.

Un jour pourtant, il lève les yeux et croise le regard de Gita, la jeune déportée qu’il est en train de tatouer. Cette rencontre va éclairer son quotidien, sa détention et sceller leurs destins.

Citation : “Si tu te réveilles le matin, ce sera forcément une bonne journée.”

avis et résumé du livre Le tatoueur d'Auschwitz d’Heather Morris

Notre avis sur le livre "Le tatoueur d'Auschwitz"

“Le tatoueur d'Auschwitz” est issu des entretiens entre Heather Morris et Ludwig Eisenberg (1916-2006), connu sous le nom de Lale Sokolov. Après avoir survécu au camp d’Auschwitz avec celle qui deviendra sa femme, il a quitté l’Europe pour devenir homme d'affaire en Australie.

Entre horreur et brutalité, amour et générosité, ce récit s’est révélé être un véritable ascenseur émotionnel. Nous avons été rapidement emportés par le récit et le destin incroyable du protagoniste de ce livre. Lale nous fascine par son intelligence, sa générosité, son ingéniosité et son charisme. Ayant vite compris qu'il allait devoir se faire le plus discret possible pour survivre, il est serviable et fait son possible pour aider les autres. Ainsi, il rend la vie de ses co-détenus plus facile, car selon lui, qui sauve une vie sauve l’humanité.

Ne vous y méprenez pas, si ce livre est le récit d’une histoire vraie, il ne s’agit pas d’un témoignage historique. Lale et Gita ont vécu l’histoire narrée par la journaliste Heather Morris, mais certaines incohérences et erreurs narratives, nous rappellent qu’il s’agit là de la retranscription des mémoires personnels d’un homme âgé, qui a survécu à la Shoah après avoir vécu des horreurs inimaginables et une histoire d’amour improbable.

On peut reprocher à ce roman, à l’origine écrit comme un scénario, son manque de profondeur. Certaines scènes, pourtant centrales ne sont que survolées et tant l’action que la narration en pâtissent. On apprend néanmoins que l’auteure a répondu à la volonté de Lale, qui souhaitait une écriture simple et pas “alourdie par des bagages personnels”.

L'auteur en quelques mots

Originaire de Nouvelle-Zélande, Heather Morris est une auteure et scénariste. Après avoir été salariée pendant de nombreuses années à Melbourne, elle prit la décision de suivre sa passion pour l’écriture en suivant un atelier d’écriture de scénarios. C’est ainsi que débute sa carrière de scénariste. C’est dans le cadre d’un projet de film qu’elle fit la rencontre de Lale et décida de coucher son histoire sur papier.


Lectures recommandées